Catégories
Evénement Nous y étions ! Rétrospectives

D3E au Summer Lab de Nantes

Du 8 au 14 juillet 2013 s’est tenu le Summer Lab de Nantes organisé par l’association PiNG en partenariat avec l’ENSA. PiNG, comme il est précisé sur http://www.pingbase.net/wordpressfr/ping/projet-associatif , « explore les pratiques numériques et invite à la réappropriation des technologies. A la fois espace de ressources, d’expérimentation et atelier de fabrication numérique (Fablab), l’association développe son projet autour de la médiation, la pédagogie, l’accompagnement et la mise en réseau des acteurs. »
En quoi consistait le Sumer Lab et quelles rencontres intéressantes y avons nous faites ?

Le Summer Lab, quezako ?

L’événement était ainsi présenté sur http://www.pingbase.net/wordpressfr/projets/summer-lab-a-nantes « Qu’y-a-t-il de commun entre un bidouilleur numérique qui développe ses projets dans un lab, le membre d’une AMAP qui s’interroge sur ce qu’il mange et s’engage auprès d’un producteur, des citoyens qui partagent en direct expérience et connaissance en ligne ? C’est peut-être un besoin de réinterroger leur rapport aux choses, de se placer davantage comme citoyens que consommateurs, un désir de comprendre le monde qui les entoure et de se l’approprier, d’en interroger les enjeux, de « hacker » la société, la transformer… »

Le programme, surtout au regard de l’orientation d’Electrocycle – l’Asso D3E, était alléchant et pour avoir participé durant quelques jours nous pouvons confirmer que cela valait vraiment le déplacement. Un grand merci pour la richesse des discussions, le grand intérêt des ateliers, et la qualité des repas végétariens. Impossible de résumer tout ce qui s’est fait et s’est dit. Il fallait être là ! Pour ceux absents, qui voudraient en savoir plus, ou ceux présents qui n’ont pu suivre l’ensemble des activités, un pad http://etherpad.pingbase.net/docsummerlab rassemble certaines des documentations réalisées en autogestion. Histoire, d’ajouter une modeste pierre à l’édifice quelques développements en relation avec notre présence au Summer Lab.

Electrocycle, l’asso D3E au Summer Lab

Ce ne sera pas exhaustif de ce que nous y avons fait et nous essaierons d’aller à l’essentiel.
Le sujet des « Fablabs » sans être omniprésent a eu une place non négligeable. Nous avons pu rencontré une partie des effectifs de lieux ou de futurs lieux de réappropriation des savoirs et des techniques de Caen, Poitiers, Angers, Nantes, Grenoble, Paris. Une discussion proposée par Thomas s’est notamment tenue pour s’interroger sur leur rôle potentiel pour rendre l’individu plus autonome et moins consommateur http://etherpad.pingbase.net/summerlab-discussions-Les-fablabs-comme-atelier-de-production-autonome. Il ne fut pas trop question des déchets et c’est, après cette discussion, ce que nous avons fait remarqué.
Cela fut l’occasion de discuter plus tard avec Thomas du projet D3E et des points de convergence avec le projet « reset » http://rzrz.org/ mené conjointement entre Thomas et Pierre. Démontage d’équipements électriques et électroniques, documentation, bibliothèque de travail … cela ne vous rappelle-t-il rien ?
Une autre discussion initiée par Cédric a porté sur les outils au quotidien pour gérer un fablab . Là encore, les enjeux environnementaux, avant que nous n’y mettions notre grain de sel n’avaient été que peu abordés. Comme nous avions, en petit comité guidé par Cédric et Laurent, visité le futur Fablab de Nantes, « la Plate-forme C », nous nous étions rendus compte de la part pas si petite que ça que prenait la réutilisation & la récup’ de matériels.
Hélas, nous n’avons pu participer à la discussion à l’initiative de Pym sur l’utilisation du bois dans les Fablabs http://etherpad.pingbase.net/summerlab-discussions-Autour-du-bois. Mais comme les contacts sont pris nul doute que nous aurons l’occasion d’échanger quelques emails sur le sujet. 😉

Des discussions thématiques en petit ou moyen comité mais aussi des discussions impromptues entre participants. Merci à Martin, Aude, Anne, Méryl, Laurent, David, Yohann, Geoffroy, Thierry, Benjamin…

Beaucoup de discussions et d’échanges passionnants donc mais pas que. Sur une idée de Nico et parce que David, Martin, Pierre et Arthur semblaient motivés par un atelier démontage sur un équipement électrique & électronique, nous avons décidé de profiter d’une partie des déchets d’équipements électriques et électroniques mis à disposition par PiNG et l’école supérieure d’architecture de Nantes pour lancer à l’arrache un atelier démontage/inventaire. Un prochain article dédié à cet atelier suit…

CD
Le 18//07/2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *