Le Lab 2021

Electrocycle est membre du Groupement d’intérêt scientifique (GIS) le sujet dans la cité ainsi que du pôle de coopérativité Vertige.

Les activités du lab’ d’Electrocycle sont tournées en 2021 vers la réalisation de trois programmes de recherche qui explore les concepts de « sensib’action » et (d’éco) design libre.

Réemploi de vieux smartphones (RDVS)

Problématique de recherche : Est-il possible en proposant une expérience concrète de rencontre entre un objet en fin de vie à traiter et une personne de faire évoluer ses comportements numériques et d’avoir un impact social et environnemental significatif ?

Actions :

  • Prototyper des ateliers de sensib’action et de design libre autour du réemploi ou de la réparation de smartphones.
  • Former différents publics à la réparation de smartphones

Condition de réalisation

La pérennité de « l’expérience repairathon » exige la création d’un service commun de diagnostic, collecte et logistique (DiagCoLog) qui assurerait un traitement semi industriel des gisements de smartphones partenaires.

L’existence de DiagCoLog est, au regard du nombre d’acteurs à impliquer et impliqués, lié à la mise en place d’un système d’information informatique. Ce dernier contribuerait à fédérer ses acteurs grâce à des données partagées que nous souhaitons autant que faire se peut libres et ouverte.

État d’avancement

En cours de réalisation en partenariat avec le lycée professionnel Jean-Pierre Timbaud (Aubervilliers).

Note

Le programme de recherche sur le réemploi de vieux smartphones est étroitement à l’initiative réemploi de vieux smartphones porté par le pôle de coopérativité Vertige.

EducPopE+

Problématique de recherche : Comment sensibiliser efficacement le grand public au gaspillage de l’énergie à partir de la mise en place de stations de diagnostic de piles et batteries et lui permettre d’etre acteur dans le réemploi de ressources vu initialement comme jetables ?

Actions

  • Acquérir une expertise sur la régénération de piles et le cycle de vie des batteries
  • Diffuser ses connaissances auprès du grand public

Développer des jouets permettant le réemploi de piles ou batteries (cf. Programme eBiom)

eBiom

Problématique de recherche :

Peut-on associer la connaissance de la nature avec la revalorisation de composants d’équipements électriques et electroniques à partir de jouets low tech et avoir un impact significatif dans le développement du réemploi ainsi que dans la préservation de nos ressources ?

Action :

  • Prototyper des jouets low tech pédagogiques associant réemploi de composants électroniques ainsi que d’autres matériaux avec un discours sur le biomimétisme et la nature.

 

Ces programmes sont en cours de financement. Ils associent certains partenaires d’Electrocycle. Ces derniers, s’ils le souhaitent pourront rejoindre Electrocycle en tant que personne morale membre dès modifications des statuts actuels d’Electrocycle.

NB A partir de juin 2021, un projet d’article scientifique coproduit avec le laboratoire de recherche Expérice (Université Sorbonne Paris Nord)  sur les expérimentations de « sensib’Action » menée depuis 2013 est prévu. Publication a priori Janvier 2022  dans la Revue « Le Sujet dans la Cité ».